Play
Mute
Une page de Biorg trinityUne page de Biorg trinityUne page de Biorg trinity

Histoire

Couverture du tome 1

Un virus étrange a fait son apparition dans le monde. Baptisé "Bio Bug", il crée des "trous" de formes diverses sur les mains de l’individu contaminé, permettant ainsi à ce dernier d’absorber un objet de son choix et de fusionner avec. Si le résultat peut se révéler utile ou remarquable, il peut également être des plus terrifiants. C’est en effet ce dont va faire l’expérience Fujii, un jeune lycéen, lorsqu’il écope d’un bug à chaque main. Aidé d’autres "bugglers" : la douce Fumiho, pour laquelle il se meurt d’amour, le brillant Hosa et Kiwako, il va devoir apprendre les règles qui régissent ce nouvel aspect de sa vie. Mais également se protéger du groupe d’assassins sans pitié qui ciblent et déciment leurs semblables : les Biorg Hunters…

page 1
page 1
page 1
BIORG TRINITY © 2012 by Otaro Maijo, factory EDIE/SHUEISHA Inc.

Les Personnages

Portrait 1Portrait 1
Portrait 1Portrait 1
Portrait 1Portrait 1
Portrait 1Portrait 1

Le Bio Bug

Qu'est-ce que c'est ?

En 2014, un virus voit le jour et provoque des conflits armés d’une ampleur sans précédent : le “bio bug”. Quiconque atteint par cette maladie voit un trou se former dans chacune de ses mains, lui permettant ainsi d’aspirer n’importe quel objet ou être vivant et de fusionner avec... Le premier cas rapporté fut celui d’une américaine qui avait fusionné avec sa télécommande. Les patients atteints de bio-bug sont communément appelés “bugglers”. En 2025, le virus est contrôlé, chaque buggler doit s’identifier à l’administration et reçoit deux doses sur smartphone du remèdes ou “drug” permettant de “désinstaller” une fusion non désirée. Mais il existe des remèdes illégaux créant de nouvelles mutations instables

  • Symptôme

    Symptôme

    La plus grande particularité du “bio bug” est l’apparition d’un trou sur chaque paume. Ce trou ne transperce pas la main jusqu’au revers, mais aspire ce que l’on y présente. Il apparaît toujours sur la paume, mais sa forme varie selon les cas. Les patients atteints de bio bug sont communément appelés “bugglers”.

  • Fusion

    Fusion

    Chaque main peut aspirer quelque chose se trouvant à proximité. Ce qui y a été aspiré fusionne au niveau moléculaire avec la personne. Celle-ci peut alors, selon les cas, hériter de ses caractéristiques ou acquérir la capacité de prendre sa forme.

  • Devoir de déclaration

    Devoir de déclaration

    Tout patient est tenu de déclarer sa maladie. Rendez-vous immédiatement au centre municipal de votre ville, à la Section Bio Bug. Vous devrez y suivre une formation pour acquérir les connaissances nécessaires et recevoir un remède de désinstallation. N’hésitez pas à faire part de vos interrogations et inquiétudes à l’accueil.

  • Désinstallation

    Désinstallation

    Même si vous avez aspiré et fusionné avec quelque chose, en utilisant ce remède fourni par l’administration, vous pourrez désinstaller la fusion et réinitialiser votre corps. Ce remède est installé sur votre smartphone civil, mais il ne vous sera fourni que deux doses, sans possibilité de recharge. Étudiez donc bien attentivement votre plan de fusion avant de vous lancer.

  • Désinstallation illégale

    Désinstallation illégale

    Depuis quelque temps, l’existence de “drug de désinstallation illégale” est considérée comme un problème de société. N’usez surtout pas de remèdes autres que ceux fournis par l’administration, car leur effet est non garanti, voire dangereux. En outre, répéter plus de trois fois le processus de “fusion” et de “désinstallation” peut avoir des conséquences léthales. Évitez à tout prix d’y avoir recours.

  • Crash bug

    Crash bug

    Les “fusions” et “désinstallations” répétées à plus de trois reprises, l’usage de remèdes de désinstallation illégaux ou le dépassement de la limite de fusion (fusion avec quelque chose qui dépasse les capacités de l’hôte) sont à l’origine d’un phénomène appelé “crash bug”. Lorsqu’il survient, le buggler se retrouve incapable de se mouvoir selon sa volonté ou de retrouver sa forme originale et peut se révéler dangereux pour son entourage.

  • Cas 1 : Mme C. Hoover

    Cas 1 : Mme C. Hoover

    Premier cas clinique de bio bug recensé. Madame Catherine Hoover, américaine d’âge moyen, a soudainement fusionné avec sa télécommande. À l’époque, cette affaire avait fait beaucoup de bruit, mais elle-même jugea cette fusion “très pratique”.

  • Cas 2 : M. G. Rodriguez

    Cas 2 : M. G. Rodriguez

    Un cas d’homme-poisson évoqué durant la formation. Fusionner avec un poisson ne nous transforme pas forcément en jolie “petite sirène”. Ayant aspiré un poisson rouge de la main gauche, il a tenté de stabiliser son état en fusionnant par l’autre main un énorme engin de chantier et a provoqué un crash bug. Cet exemple illustre l’importance de l’équilibre entre les deux côtés.

  • Cas 3 : M. Mandra

    Cas 3 : M. Mandra

    Ce professeur dans un lycée de Chofu est un cas de rétrécissement. Il semblerait qu’il ait fusionné avec une mandragore officinale, de la famille des solanacées. Une étude est en cours quant aux liens entre cette plante et sa taille digne d’un conte de fée ou sa capacité vocale hors du commun.

  • Cas 4 : Mme Yamamura

    Cas 4 : Mme Yamamura

    Voici un cas, où ayant fusionné avec un arbre d’une taille hors du commun, la patiente s’est retrouvée à 99 % sous forme végétale. Comme à première vue, il s’agit juste d’un grand arbre, la section bio bug a installé un panneau pour éviter qu’elle ne soit mutilée ou abattue par mégarde.

  • Cas 5 : M. Satoshi

    Cas 5 : M. Satoshi

    N’ayant pas reçu de déclaration en bonne et due forme, nous ignorons toujours avec quoi ce patient a fusionné. Son apparence ressemble à celui d’un dragon et il est capable de voler. D’un caractère joyeux, il n’agresse personne et ne représente donc aucune menace.

  • Cas 6 : Mlle Matsukage

    Cas 6 : Mlle Matsukage

    Élève au lycée Chofu, Chieri est considérée comme un cas dangereux, qui enchaîne fusions et désinstallations pour "être plus jolie". Elle s'injecte des remèdes (drug) illégaux pour multiplier ses métamorphoses.

  • Cas 7 : Mlle Kiwako Iguchi

    Cas 7 : Mlle Kiwako Iguchi

    Lycéenne de Chofu et un des personnages principaux de cette série. Elle a fusionné avec une moto et peut se transformer en deux-roues à volonté. Passionnée par ce véhicule, elle profite pleinement de sa condition de buggler.

  • Cas 8 : M. Nicolas

    Cas 8 : M. Nicolas

    Un fumeur compulsif qui a fini par fusionner avec une cigarette. Mais pourquoi cette époque voue-t-elle une telle haine pour le tabac ? Mais en devenant lui-même une cigarette, il ne pourra plus fumer, non ? J’entends plein de remarques désobligeantes, mais l’amour fou rend parfois aveugle.

Produits

Extrait